L'annonceur

RÉGIONAL

Dessercom Inc. acquiert Ambulance du Bas-St-François

La famille Descôteaux était associée aux services ambulanciers dans la région depuis 1956.

Par François Beaudreau [25/01/2018]

L'entreprise Ambulance du Bas-Saint-François a été acquise au début janvier 2018 par la société Dessercom Inc.

« C'est une très bonne entreprise qui continuera à offrir à la population le service ambulancier auquel elle a droit », assure Réjean Descôteaux, ex-dirigeant chez Ambulance du Bas-Saint-François. Le montant de la transaction de nature privée n'a pas été dévoilé.

Ayant son siège social à Lévis, Dessercom Inc., une société à but non lucratif, gère une flotte de près de quatre-vingt-dix ambulances réparties dans trente-cinq points de service partout au Québec. La société emploie plus de huit cent cinquante personnes.

« Après 49 ans au service à la population, Sylvie et moi avons décidé de passer le flambeau à un autre, par la vente de notre entreprise », confie M. Descôteaux, exprimant sa gratitude envers les techniciens ambulanciers paramédics qui ont contribué à développer et maintenir ce service dans la région du Bas-Saint-François.

« Je remercie tous les membres de ma famille et plus particulièrement ma conjointe Sylvie Boisvert, mon frère Jean-Yves, Hélène Mondou et Chantal Laforce qui ont largement contribué à faire grandir l'entreprise et la cause de la profession. »

Les services ambulanciers sont une affaire de longue date dans la famille de Réjean Descôteaux. Son grand père acheta en 1956 un véhicule qu'il fit convertir en ambulance à l'usine de camions incendie Pierre Thibault de Pierreville.

Féru d'histoire, il relate qu'en 1959, le véhicule ambulancier avait effectué dix-huit transports. Des années plus tard, M. Descôteaux prend une part active dans l'entreprise familiale. « Nous avions le service funéraire et le service ambulancier », rappelle-t-il. « Dès 1968, j'ai eu la chance d'assister mon père dans le transport de malade. Je ne pouvais pas conduire, car je n'avais pas de permis. »

Il devait passer tout près de cinquante années à développer le service ambulancier dans la région dans l'entreprise qui employait une dizaine de personnes. « Sylvie et moi, comme dirigeants d'entreprise, nous sommes fiers d'avoir contribué à cette amélioration. Je peux dire facilement que c'est grâce à notre dévouement et à notre travail acharné que le Bas-St-François est doté aujourd'hui d'un service ambulancier digne de bien servir sa population », conclut Réjean Descôteaux.

ÉDITIONS EN FORMAT PDF

CHRONIQUE LIVRES

BOTTIN AFFAIRES

PASSE-TEMPS