L'annonceur

CARICATURE DU 14 MAI 2012

PATIENCE ET LONGUEUR DE TEMPS

Dans son discours, au terme du congrès de fondation de son parti, Option nationale, Jean-Martin Aussant avait adressé des reproches, aux médias et aux instituts de sondage. « Il ne faut pas se laisser imposer le message qu'on tente de nous imposer actuellement, que ce soit de la part des autres partis ou de certains conglomérats médiatiques. Je ne pense pas qu'il y ait des réunions secrètes le vendredi soir entre tous les grands journaux pour dire : « on va défaire Option nationale ». Mais on doit admettre quand même qu'on n'a pas été surexposé dans les médias récemment. Et que ce serait peut-être bien qu'on soit aussi dans les choix de réponse des grandes firmes de sondage. » Eh bien les instituts de sondage l'ont entendu, semble-t-il. Option nationale et son chef, économiste de formation, apparaissent dans les questionnaires. Le parti récolte 1 % des intentions de vote — voire 2 % après répartition, selon une étude de Léger Marketing pour le compte de l'agence QMI, le 3 mai 2012.

<< DÉBUT   < PRÉCÉDENT   SUIVANT >

ÉDITIONS EN FORMAT PDF

CHRONIQUE LIVRES

BOTTIN AFFAIRES

PASSE-TEMPS