L'annonceur

CARICATURE DU 28 NOVEMBRE 2011

TEMPÊTE APRÈS TEMPÊTE APRÈS TEMPÊTE...

Si elle avait obtenu un pourcentage record en termes d'appuis au congrès de son parti, en avril 2011, Pauline Marois ne connaît pas le même engouement dans les sondages d'opinion. Pis encore, elle a dû naviguer depuis entre démissions fracassantes et mise au ban des récalcitrants. Pas facile, la politique.

<< DÉBUT   < PRÉCÉDENT   SUIVANT >

ÉDITIONS EN FORMAT PDF

CHRONIQUE LIVRES

BOTTIN AFFAIRES

PASSE-TEMPS